Les différentes catégories de peinture murale et finitions

 

Les différents types de peinture murale

Choisir la peinture adéquate revient à résoudre une équation à plusieurs inconnus. En effet, il vous faudra prendre en compte l’état de la surface à recouvrir, le lieu de pose ainsi que la finition que vous souhaitez obtenir. Sachez tout d’abord qu’il existe trois catégories de peinture murale : la peinture acrylique (dite peinture à l’eau), la peinture glycérophtalique (communément appelée peinture à l’huile) et la peinture spécifique. Pour chacune de ces familles, quatre options de finition sont possibles : satinée, brillante, brillante ou mate. Un peintre digne de ce nom prendra le temps de vous expliquer ces différences et vous orientera dans votre choix de peinture de vos murs.

 

1— La peinture murale à base d’huile

Dans la peinture à l’huile ou peinture glycérophtalique, l’huile (souvent de lin) va constituer le liant entre les pigments de la peinture. Même si cette peinture murale est un peu délaissée aujourd’hui au profit de la peinture à l’eau, sachez qu’elle présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle est résistante à l’eau et aux produits ménagers donc facilement lessivable. Elle est également très résistante et offre un rendu décoratif traditionnel très apprécié. Elle demande toutefois un temps de séchage relativement long et dégage une odeur assez forte.

 

2— La peinture murale à base d’eau

Il existe plusieurs sortes de peinture à l’eau : la peinture alkyde faite à base de résine synthétique dont le rendu est assez proche de la peinture à l’huile, les inconvénients en moins. La vinylique, qui offre une belle pigmentation et enfin, la plus courante : la peinture acrylique. Cette dernière trouvaille en matière de peinture murale a su séduire les particuliers et professionnels de par les nombreux atouts qu’elle présente. En effet, cette peinture peu onéreuse se trouve facilement dans le commerce, et contrairement à la peinture à l’huile, elle est inodore, se pose facilement et sèche rapidement. Pour les soucieux de l’écologie, sachez que cette peinture murale ne contient pas ou peu de solvant et qu’elle se nettoie à l’eau. Certaines peintures acryliques arborent même un Ecolabel certifiant leur respect de l’environnement. Son seul défaut : elle supporte mal les produits domestiques et n’est donc pas lessivable.

 

3— La peinture spécifique

Plâtre, ciment, béton… les peintures murales mentionnées précédemment s’appliquent sur de nombreux supports. Mais lorsqu’il s’agit de bois ou de métal, la règle est différente. Il va vous falloir utiliser une peinture spécifique. En effet, le bois est un matériau vivant qui, s’il n’est pas traité comme il le faut, subit les affres du temps et des agressions biologiques dues aux insectes par exemple. De même, vous devrez vous tournez vers une peinture thermorésistante si vous souhaitez repeindre vos radiateurs, accessoires de cheminées ou encore barbecue. Pour les pièces humides ou mal isolées, il vaut mieux opter pour une peinture murale anti-condensation qui résistera de façon optimale à l’humidité ambiante.

 

4— Le choix de la finition de votre peinture murale

Une fois que votre choix se sera porté sur l’une ou l’autre des familles de peintures murales exposées plus haut, il vous restera à décider de la finition que vous souhaitez appliquer.

  • La peinture mate : Elle présente l’avantage de camoufler les défauts de par son opacité importante. De plus, elle n’est pas chère. Comme elle n’est pas lessivable, mieux vaut la réserver pour les plafonds ou les endroits peu exposés à la poussière.
  • La peinture satinée : Cette peinture polyvalente, utilisable dans n’importe quelle pièce de la maison vous plaira à coup sûr. C’est l’une des peintures murales les plus utilisées de nos jours et son aspect légèrement brillant sera du plus bel effet dans votre intérieur. Petite précision mais grand avantage : elle est lessivable !
  • La peinture brillante : Comme son nom l’indique, il s’agit d’une peinture qui renvoie franchement la lumière. Idéal pour donner un effet lumineux ou agrandi à une pièce de la maison. A utiliser avec modération toutefois au risque de tomber dans le too much. La peinture brillante est la star des salles de bain, tout simplement parce qu’elle est lessivable. Sachez toutefois qu’elle nécessite une préparation impeccable des murs car cette peinture laisse transparaitre le moindre défaut. Il vous faudra également appliquer quelques trois ou quatre couches pour obtenir un résultat optimal.

 

Vous l’aurez compris, en termes de peinture murale, le choix est vaste. Il vous faut tenir compte de nombreux critères, savoir analyser vos supports et opter pour la peinture adéquate et la finition parfaite. N’hésitez pas à faire appel à des spécialistes en la matière et consultez notre article : Pourquoi faire appel à un peintre professionnel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *